>
Association Française des Personnels
d
'Entretien des Terrains de Golf
L'AGREF Services Publications Formation Salon Environnement
Ecoumène Golf / Golf & Env. / Golf & Eau / FFG / R&A / Réunions, articles
 

EXTRAITS DE L'ARTICLE PARU DANS GOLF EUROPEEN - Octobre 2006

 
Le golf fait sa révolution écologique

Souvent accusés d'être d'affreux pollueurs, les golfs ont décidé de montrer qu'ils prennent soin de l'environnement. Bonne gestion de l'eau, utilisation maîtrisée des produits phytosanitaires et mise en valeur de la faune et de la flore, les golfs sont de véritables protecteurs de la nature et entendent bien le faire savoir.

Pas une goutte de trop !

En regardant l'Open Britannique cet été, de nombreux téléspectateurs se sont étonnés de découvrir des fairways d'une jolie couleur… jaune ! Panne d'arrosage, maladie subite, grève des jardiniers ? Rien de tout cela, mais l'eau est une denrée de plus en plus rare et l'économiser est un devoir. "Un golf vit au rythme des saisons et des fairways verts en plein été sont une aberration", explique Rémy Dorbeau, greenkeeper au golf de Chantilly. Ce prestigieux golf du nord de Paris pratique bien sûr la même politique d'économie d'eau, grâce à l'appui compréhensif et connaisseur de ses membres. Et si cet été au Royal Liverpool, Tiger, Phil, Ernie et les autres ont trouvés ces fairways couleur paille absolument parfaits, il reste encore à convaincre les golfeurs du dimanche que les économies d'eau ne se feront pas au détriment de leur swing.

(…)

Les médicaments du gazon à dose homéopathique

L'usage des engrais et des produits phytosanitaires (fongicides, pesticides, insecticides…) est l'aspect le plus controversé dans l'entretien d'un parcours, puisqu'il est soupçonné d'être source de pollution… à grande échelle. Or la méprise vient du fait que ces "médicaments du gazon", certes indispensables pour la bonne santé de l'herbe concernent essentiellement les greens qui ne représentent qu'un hectare sur 50. Ainsi au niveau national la surface totale des greens atteint 11 km2 et ceux-ci consomment moins de 0.1% des pesticides utilisés dans l'Hexagone. "Tous les sites n'ont pas les mêmes contraintes et les mêmes besoins en entretien et en soins, il faut savoir s'y adapter", explique Rémy Dorbeau, médecin chef des greens de Chantilly. Chaque greenkeeper est un peu le toubib de son parcours et doit jouer entre les traitements préventifs et curatifs.

(…)

La faune et la flore sous haute protection

Les écolos appellent ça du "béton vert" ! Même si la flore n'a pas toujours la même richesse que sur un site naturel, c'est oublier un peu vite que le gazon des golfs, comme toute plante, assure le renouvellement en oxygène de la planète. Et d'après Alain Dehaye, spécialiste du gazon à l'AGREF, un 18 trous assure la production en oxygène pour une population de 4000 habitants. Pas étonnant alors que de nombreuses espèces animales et végétales s'y sentent chez elles. En effet sur les 50 hectares moyens d'un parcours, environ 30 hectares sont "hors jeu" et donc quasi à l'état sauvage. "Nous avons recensé 104 espèces d'oiseaux sur le golf dont une soixantaine y nichent", explique Emilio Vichera, greenkeeper du golf de Spérone, en Corse. Ce site d'une rare beauté accueille aussi plusieurs plantes endémiques et protégées comme la très belle anthyllis barba-jovis ou barbe de Jupiter juste avant le green du 14. Autant d'espèces qui s'y retrouvent protégées et pour lesquelles le golf sert de réserve naturelle.

Jean-Edouard BISSONNET
 
 
L'AGREF Services Publications Formation Salon Environnement
AGREF - Boite Postale 307 - 64208 - Biarritz Cedex - Tél. 05-59-52-86-52 - E-mail : agref.golf@wanadoo.fr